top of page
Rechercher

Le Dirham Marocain

Petit aperçu sur le dirham Marocain...


Le dirham marocain est la monnaie officielle du Maroc. Son code ISO est MAD. Le dirham est émis par la Banque Al-Maghrib, la banque centrale marocaine, et sa valeur est subdivisée en 100 centimes.


L'histoire du dirham marocain remonte à 1882. Le Maroc a émis des pièces de cuivre libellées en "falus", des pièces d'argent libellées en "dirham" et des pièces d'or libellées en "bendu-qi" et, cette année-là, le dirham est devenu une subdivision du rial marocain: 1 rial = 10 dirhams = 50 mazunas.


Dans les années du protectorat français, de 1912 à 1960, le dirham a été remplacé par le franc marocain, jusqu'en octobre 1960, date à laquelle le dirham a été restauré en tant que principale unité monétaire. Cependant, le franc est resté en circulation avec un taux de 1 dirham par 100 francs jusqu'en 1975, date à laquelle le centime l'a remplacé.


La valeur du dirham marocain est liée à un panier de monnaies composées des principaux partenaires commerciaux du Maroc. Cette parité monétaire peut toutefois être réajustée pour soutenir la stabilité du dirham.


En 2015, la dévaluation de l'euro, qui pèse 80%, a entraîné une faiblesse extrême du dirham et la banque centrale marocaine a décidé de doubler la pesée du dollar à 40% et de ramener celle de l'euro à 60%.


Restrictions monétaires au Maroc


Bien que le dirham marocain soit officiellement considéré comme une monnaie convertible, le gouvernement conserve un système de contrôle des changes géré par l’Office des changes, l’office marocain des changes.


Le gouvernement a progressivement assoupli ses restrictions sur les opérations en devises, ce qui a conféré au dirham le statut de devise convertible par le FMI, bien que les ventes et les achats de devises soient encore limités:


Les transactions doivent être justifiées par une documentation appropriée, telle que des factures pour payer les importations.

   

Les transactions en capital doivent être autorisées par le bureau de change, qui est systématiquement approuvé dans le cas de transactions commerciales.


Investissement: le gouvernement marocain garantit le rapatriement du capital investi et des bénéfices pour les investisseurs, chaque fois que l'investissement en capital initial a été correctement déclaré.

31 vues0 commentaire
bottom of page